Appelez-nous au 04 93 91 57 65

Bois : un nouveau traitement pour éradiquer les insectes à larves xylophages

Nouveau traitement pour éradiquer les insectes à larves xylophages

Une technique innovante de traitement fondée sur la chaleur permet de lutter efficacement contre les infestations de larves xylophages dans le bois.

Cette technique de traitement préventif et curatif des bois a été développée par l’institut FCBA (1), en collaboration avec les professionnels certifiés CTBA+ (2) et des laboratoires de recherche biologie. Intérêt de la technique : elle permet de limiter le recours aux produits biocides.

Capricornes, hespérophanes, lyctus, petites et grosses vrillettes les insectes xylophages sont nombreux et peuvent générer des dégâts considérables dans les constructions bois, les charpentes, les menuiseries. Un traitement efficace est essentiel pour stopper les infestations.

Le recours aux produits biocides, encadré sur le plan réglementaire, est aujourd’hui l’une des solutions les utilisées. Afin de proposer une alternative tout aussi efficace mais plus respectueuse de l’environnement, l’institut FCBA, a affiné et formalisé une méthodologie importée d’Europe du Nord : le traitement curatif des bois par la chaleur, directement au coeur des zones infestées.

Différents essais ont été réalisés en laboratoires, associés à des chantiers expérimentaux, notamment pour déterminer le niveau de température à atteindre et la durée pendant laquelle le maintenir pour détruire les insectes xylophages.

Une mode opératoire précis

Le mode opératoire prévoit trois étapes :

  • un diagnostic préalable avec installation de sondes de températures dans les pièces de bois où il y a activité et dans les zones les plus défavorables au niveau thermique.
  • la montée en température, au cœur des pièces de bois infestées, jusqu’au niveau létal pour les insectes, à savoir 55°C, pendant au moins 1 heure.
  • l’installation d’un système de monitoring pour assurer un suivi et un pilotage optimal des températures.
A noter que cette technique est particulièrement efficace sur des points peints ou vernis que le propriétaire ne souhaite pas décaper.

Un nouveau référentiel de prescriptions techniques CTB A +

Cette technique est décrite dans le nouveau référentiel de prescriptions techniques CTB A +, applicable depuis mars 2020.

Ce document d’accompagnement opérationnel présente également les modes opératoires dédiés à la réalisation d’un traitement curatif des bois en oeuvre (au moyen de produits biocides) et d’un traitement de rappel et préventif des bois en oeuvre.

Après cette première phase de R&D, FCBA et les entreprises certifiées CTB A + poursuivent les travaux. L’objectif sera de s’assurer de l’efficacité technique et de la viabilité économique de la méthodologie qualifiée et formalisée pour les insectes xylophages, cette fois sur la mérule.

Une première campagne d’essais a déjà été menée en laboratoire, confirmant les données de la norme allemand DIN 68800. D’autres essais sont lancés en laboratoire et semi-terrain, pour des résultats attendus fin 2020. Enfin, une autre technique pourra être appronfondie : le traitement des bois infestés via les techniques micro-ondes.

  1. L’institut technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement, créé en 1952 et dont le champ d’action couvre l’ensemble des industries de la forêt, de la pâte à papier, du bois et de l’ameublement.
  2. La certification CTB A+ ouvre un large périmètre de prestations de services : préservation, traitement curatif des bois en oeuvre et entretien. Elle représente 120 entreprises titulaires
Source : batirama.com

Partagez cette actualité

0
0
0
>0