PUNAISES DE LIT

Comment lutter contre les punaises de lit

Punaises de lit

La punaise de lit est un insecte visible à l'oeil nu.
La punaise de lit se nourrit essentiellement de sang humain.

Le jour elle se cache dans les fentes des planchers, dans les recoins des habitations et dans les lits.
Si on l'a dérangée ou si on allume la lumière, elle se faufile rapidement pour se dissimuler.
Son activité est principalement nocture.
Cependant, une femelle affamée peut piquer le jour.

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Mesure de 4 à 7 mm, pour 1 mm d'épaisseur à jeun
  • De couleur brune à beige
  • Peut multiplier son poids par 7 avec le sang absorbé - Un repas dure de 10 à 15 min
  • Vit jusqu'au 18 mois
  • Insecte graaire, vit en groupe
  • Très lucifuge (une lampe de poche la fait fuir), elle se cache la journée
Punaises de lit

Référencé auprès de la Chambre syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation (CS3D) https://www.cs3d.info/liste-des-adherents/

COMMENT LUTTER
CONTRE LES PUNAISES DE LIT ?

La punaise de lit est une grande voyageuse. Elle se propager très vite d'une pièce à l'autre ou d'un appartement à un autre. En général elle occupe de préférence la chambre à coucher mais elle peut très bien, dans le cas d'absence de nourriture, se propager à d'autres pièces de la maison.
Personne n'est à l'abri de ce nuisible et il est très facile d'en ramener chez vous à votre insu, soit directement par contact avec une personne infestée, soit par déplacement de meubles, déménagements où simplement par le mouvement de bagages (lieu public, transport en commun, hôtel, chambre d'hôtes, train couchette, hôpital, internat...).

Risques sanitaires pour la famille

Les nombreuses piqûres et les zones de grattage peuvent devenir comme toute piqûre d’insecte le siège d’infections cutanées. Il faudra donc dans tous les cas débarrasser le logement de ce nuisible extrêmement désagréable.

LA LÉGISLATION

La loi Elan - article 142


"Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé, exempt de toute infestation d’espèces nuisibles et parasites, répondant à un critère de performance énergétique minimale et doté des éléments le rendant conforme à l’usage d’habitation."

Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs.

QUI PAYE LA FACTURE ?

Le propriétaire doit payer la main d’œuvre lors des traitements des insectes ou rongeurs, mais les produits utilisés sont à la charge du locataire.